Soirée littéraire

archivesgrandecart

Patrick Gardon viendra présenter son dernier livre : Le Grand écart ou tous les garçons s’appellent Ali le 2 juin 2010  à 20h

A L’Egide 202 rue nationale à Lille (entrée rue Colson)

On cherche, tous, et vainement, un mode d’emploi pour vivre et lorsqu’on commence à rassembler les éléments du puzzle, c’est un peu tard et il n’est pas sûr que cela fonctionne encore. Patrick Cardon nous en révèle quelques uns inspirés par sa vision anthropologique
et protéiforme de son vécu dit sexuel. Des émois d’une période libre en France, marquée par l’immigration, à ceux d’une période d’organisation de ces nouvelles libertés marquées par un choix plus volontaire de ressourcement. L’auteur nous livre ici un chapitre supplémentaire des amitiés tumultueuses franco-maghrébines à insérer dans un nouveau volume, qui s’intitulerait : « Ce que les Arabes ont apporté à la France » (et vice versa).

Patrick Cardon est non seulement chercheur (voir, dans la collection « Homosexualités/Approche trans/genre », qu’il dirige chez Orizons, son Discours littéraire et scientifique fin-de-siècle autour d’un pionnier des études gays, Marc-André Raffalovich), mais aussi écrivain. Il n’a cessé, depuis de nombreuses années, d’écrire ces petits riens qui font le charme de l’existence. Il nous en a livré les meilleures sous la forme ironique de « vignettes post-coloniales », inspirées par quelques aventures narrées façon Jean Lorrain, à la sauce situationniste. C’est enfin un important témoignage sur une certaine manière de vivre l’homosexualité depuis quarante ans. On attend son prochain volume où il nous apprendra, façon Annie Ernaux, comment il est devenuE comtesse de Flandre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

huit + neuf =