Actu

}

Votre article en détails...

OLYMPE au Salon LGBTI+ 2017 de Lille

olympe salon lgbti+ lille 2017
 
L’ancien finaliste de The Voice, saison 2 a grandi depuis l’émission de télévision qui l’a révélé.
Après le tourbillon médiatique et des débuts discographiques prometteurs, OLYMPE a choisi une nouvelle voie ou plutôt la voie qu’il a toujours voulu prendre, afin de donner à son public ce qu’il lui a offert ces dernières années : une relation à cœur ouvert.
Cet EP sonne donc comme un premier épisode, car désormais OLYMPE se raconte, sans détour :« J’ai des angoisses dans les départs, depuis l’enfance c’est mon histoire.. » -Vivre malgré Tout-, « Pourquoi la vie s’en va, sans faire d’extra.. » -Roses-.
 
Marqué par un parcours émotionnel chaotique, OLYMPE a choisi de livrer derrière son sourire et sa nature enjouée, ses fêlures et ses tourments, comme pour tenter de faire disparaître certaines cicatrices qui restent sensibles… Chanter, pour tourner une page. Avancer pour passer à autre chose.
 
C’est assis à son piano qu’il a composé les mélodies qui traduisent qui il est réellement. C’est avec Julien Maillet, désormais son auteur, qu’il a choisi les thèmes, lui laissant le choix des mots le plus souvent, précisant parfois de sa plume certaines situations…
Il a invité Yseult sur le titre « Je Cours » comme on partage une quête, retrouvé le pianiste Vincent Lanty (Florent Pagny, Garou, Chef D’Orchestre du spectacle musical « Résiste ») qui l’avait déjà accompagné sur scène, et rencontré une violoncelliste de rêve, Christelle Heinen (William Sheller). Ensemble, ils ont cherché comment traduire cette sensibilité qui l’habite, souhaité s’inscrire dans le sillon d’une variété élégante, qui va chercher dans le chant et les instruments l’essence même de la sincérité.
 
Et puis une chanson est arrivée in extremis, après le massacre qui a touché la population homosexuelle d’Orlando. Alors, OLYMPE s’est installé face à un clavier et la livre aujourd’hui dans une première version, à fleur de peau. « J’ai été très touché par cette tragédie, je ne pouvais pas faire l’impasse sur le sujet. J’ai décidé de chanter pour tous ceux qui ne peuvent pas s’exprimer, et d’affirmer haut et fort qu’Aimer n’est pas un crime. »
 
OLYMPE a présenté pour la première fois ses titres en solo le samedi 8 octobre aux Trois Baudets à Paris. Le choix d’un écrin, symbole de la chanson, afin d’être seul au piano face à celles et ceux qui le suivent depuis le début, les yeux dans les yeux.
La salle était pleine, il ne reste plus qu’à écrire la suite, dès demain !

 

 
Retrouvez OLYMPE en concert au Salon LGBTI+ de Lille 2017 les 28 et 29 janvier !
L’événement Facebook est ici.

commentaires

Répondre

Ouvrir

Mots clés

gaypride, gaypride lille, lille gay, gay lille, pride lille, pride, gay pride de lille, gay npdc, gay nord, gay nord pas de calais, pride nord, gay pride nord, gay pride nord pas de calais, gay pride npdc, culture gay lille, asso gay nord, culture gay nord, associations gay nord, assos gay nord, lesbienne lille, lesbienne nord pas de calais, lesbiennes, lgbt lille, lgbt nord, lgbt nord pas de calais, trans nord, trans lille, trans nord pas de calais, bi, bi lille, bi nord, bi nord pas de calais, marche gay, marche gay lille, marche gay de lille, gay du nord