Jeudi 30 mai 2019 : soirée au J’En Suis J’Y Reste

Stonewall- quels héritages et quelles mémoires ?
Entre appropriation, fantasmes, conscience communautaire et militantisme

 
À l’origine de Stonewall, il y avait une femme racisée, trans- genre, travailleuse du sexe, bisexuelle, qui a osé jeter une brique sur un policier et qui commença une émeute contre un système, Marsha P. Johnson.
 
marsha_p_johnson

 
Stonewall_Inn_1969Stonewall était le nom d’un bar, Stonewall est devenu le nom d’une nuit où les queers ont décidé de se soulever contre les différentes formes d’oppressions, de violences qu’elles subissent. Cette nuit marque un tournant dans l’obtention des droits pour les minorités sexuelles et les identités multiples de genre.

 

Le centre LGBTQI+ des hauts de France, Le J’en Suis J’y Reste, propose un temps de discussion afin de revenir sur cet événement politique qui se déroula il y a maintenant tout juste 50 ans et qui est célébré chaque année par l’organisation d’une Pride. Nous discuterons de l’histoire de Stonewall, mais également du sens que ce mouvement de protestation a pour nous aujourd’hui.

 

J’En Suis J’Y Reste, 19 rue de Condé, métro ligne 2, station Porte d’Arras
Accueil à partir de 18h – Discussion : de 20h à 22h. 
Entrée libre.

 

© NEW YORK TIMES
© NEW YORK TIMES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + 18 =